Référentiels de R3D

Maîtrise d’œuvre

Le référentiel de l’organisation – bureau de projets

Dans les organisations fournissant des services, l’atteinte des nouvelles cibles d’affaires dépend de la mise en œuvre de solutions novatrices et complexes. Dans un tel contexte, la dimension « gestion de projet » n’est pas simple. Elle exige de celle-ci beaucoup de rigueur.

Les relations entre les projets (et les intervenants) doivent être définies avec clarté et contrôlées avec précision. Leur arrimage fera l’objet d’une vigie constante, dont la vue d’ensemble permettra d’évaluer leur évolution, les investissements qu’ils auront exigés, les budgets alloués et l’ordre des priorités. Les risques seront cernés, suivis de près, puis examinés dans une perspective globale. Les procédures, les outils et les indicateurs de gestion seront normalisés.

Les projets de l’organisation doivent être orchestrés. À cet effet, un bureau de projets s’avérera d’un grand secours, en aidant la gouvernance et les gestionnaires à les évaluer et à les conduire. Point de convergence, il facilitera le partage de la vision de l’entreprise avec les équipes tactiques et rendra compte des résultats d’ensemble à la direction. Sa présence améliorera la collaboration entre les divers échelons de l’organisation.

Le bureau de projets mettra aussi en place les référentiels et les outils normalisés indispensables à la conduite efficiente des projets, comme à la formation de leurs gestionnaires. Il veillera à l’évolution des outils et des mesures, à leur utilisation optimale ainsi qu’à la gestion globale des changements, des risques et de leurs répercussions. Sous sa direction, les gestionnaires de l’entreprise acquerront une maturité accrue en matière de gestion de projet, et ce, de façon progressive.

Avant d’implanter un bureau de projets, il est essentiel de déterminer la maturité de l’entreprise en regard des 12 facettes énumérées ci-dessus. Le diagnostic de maturité sera fondé sur les quatre critères suivants :

  1. les activités à réaliser;
  2. les moyens utilisés;
  3. les biens livrables indispensables;
  4. les mesures pour vérifier la maturité.

À partir du diagnostic de maturité, la démarche de gestion de projet de R3D consiste à élaborer le plan de mise en place du bureau de projets en tenant compte de la maturité actuelle de l’entreprise cliente et de son évolution.
Le bureau de projets s’intègre à la structure de gestion existante en lui fournissant les techniques et les outils dont elle a besoin, en contrôlant ses projets et en produisant pour elle des indicateurs et des rapports de gestion.

Le référentiel de transfert de connaissances

Tout comme les entreprises, les techniques, les outils et les cadres de référence de la gestion de projet sont en constante évolution. Le savoir acquis par l’entreprise doit être communiqué à tous ceux qui peuvent lui en faire bénéficier. A cette fin, R3D a conçu le référentiel de transfert de connaissances. Ce programme de formation est sans cesse mis à jour pour intégrer les percées les plus récentes dans le domaine de la gestion de projet.

Le programme complet est composé des modules suivants :

  • Module A : Ce que doit gérer un chef de projet;
  • Module B : Démarrage et planification d’un projet;
  • Module C : Exécution, surveillance et maîtrise, et clôture d’un projet;
  • Les aspects humains de la gestion de projet;
  • La gestion de projet – à l’échelon de la direction;
  • La gestion de projet dans le contexte de la R et I.

R3D est une organisation « Formateur agréé» auprès d’Emploi-Québec. Il se conforme aux exigences d’assurance-qualité établies par le PMI à  titre de Registered Education Provider (REP).

PMI et PMBOK sont des marques déposées du Project Management Institute, Inc.

Le bureau de projets est une valeur ajoutée pour l’entreprise. Il augmente la rentabilité des projets et permet de tirer le maximum du temps qui leur est consacré

Le référentiel de l’organisation Bureau de projets offre de positionner et de mettre en place un tel bureau. Ce référentiel a été élaboré à partir des normes établies par le PMI et le modèle CMM.

Les 12 facettes suivantes le composent :

  1. Normalisation
  2. Démarrage de projet
  3. Contrôle des projets
  4. Développement des compétences
  5. Soutien et dépannage
  6. Services spécialisés de consultation
  7. Recrutement et prêt de gestionnaires
  8. Soutien administratif
  9. Évolution du bureau de projets
  10. Capitalisation des connaissances
  11. Gestion du portefeuille
  12. Communication